Menu
Donnez votre avis

Des outils simples pour trouver l’origine d’une information ou d’une photo

Posez votre question
Entre « fake news », images détournées, rumeurs et parodies, l’information peut aussi tourner mal sur les réseaux sociaux ou les sites web. Voici cinq outils et supports utiles pour trouver ou vérifier l’origine d’une information ou d’une photo.


Certaines images et informations peuvent susciter des émotions très fortes. Pour éviter un emballement ou simplement pour vérifier la véracité d’une photo ou d’une vidéo, il existe plusieurs astuces. La recherche inversée sur Google Images, par exemple, permet d’identifier les autres origines possibles d’une image. Mais ce n’est pas le seul site utile quand on souhaite vérifier la source d’une information, et certaines plateformes en font même leur spécialité. Voici un tour d’horizon non exhaustif.

Tineye pour retrouver les autres sources d’une image

Tineye est accessible en ligne sans inscription. En téléchargeant une image directement sur le site ou en renseignant son URL, on accède à une liste de sources où la même image est utilisée. Il peut s’agir de bases de données, de blogs ou de sites d’informations. Une simple recherche sur une image présentée comme une image d’actualité permet ainsi de vérifier si l’image est antérieure, c'est-à-dire si elle existait déjà sur internet avant sa date supposée. Mieux encore : en la couplant avec un outil qui recherche les métadonnées de chaque image, on peut en trouver la date d’origine. Pratique !


Connaître les données Exif pour identifier l’auteur ou le lieu

Les données Exif d’une photo, ce sont les informations liées à une prise de vue. Exif signifie « exchangeable image file format » : on y retrouve par exemple la marque de l’appareil avec lequel a été réalisée la prise de vue, les informations techniques (vitesse d’obturation, ouverture…), la sensibilité ISO ou encore la longueur focale. Mais également la date et l’heure de la prise de vue, et les coordonnées GPS lorsque l’appareil photo est équipé d’un module GPS. Autant dire que cette carte d’identité de la photo est une vraie mine d’informations. Pour connaître ces métadonnées, on peut utiliser Jeffrey’s Image Metadata Viewer ou encore Metapicz. Les données sont accessibles après avoir téléchargé une image ou rentré son URL sur le site, sans inscription. La limite ? Toutes les images ne présentent pas ces informations, notamment lorsqu’elles ont été au préalable enregistrées sous un autre format.


Forensically pour détecter les retouches d’image

Plus technique, Forensically s’attache à la vérification de toutes les petites erreurs qui peuvent signaler la manipulation d’une image. L’ajout d’un objet non identifié dans le ciel par exemple, ou de la neige sur les pyramides du Caire. Une fois téléchargée sur le site (sans inscription préalable), l’image peut être étudiée en détail pour détecter toutes les incohérences. Attention quand même, l’outil ne détecte pas toujours tous les indices !


L’origine d’une vidéo avec In Video Veritas

L’origine d’une vidéo peut aussi faire l’objet de recherches. C’est ce que propose la plateforme InVID – In Video Veritas. En installant une extension pour Chrome ou Firefox, InVid retrouve les autres sources qui ont partagé la même vidéo. Un petit travail d’enquête s’impose ensuite, même si l'extension recherche lorsque c’est possible les dates et lieux de prise de vue. Les vignettes d’images peuvent aussi être utilisées pour une recherche inversée. Un tutoriel complet est disponible en ligne.


Décodeurs, Observateurs, Décodex : les sites spécialisés des médias

Pour mieux comprendre les origines d’une rumeur – et surtout vérifier les faits, plusieurs médias proposent des sites d’enquête spécialisés. C’est le cas de la plateforme Les Observateurs, qui se penche sur les infos ou les intox. Le tout s’accompagne d’un Guide de vérification pour se faire sa propre idée. Même chose pour Les Décodeurs, qui mettent aussi en ligne un Décodex. Le rôle de ce moteur de recherche est de vérifier si la source d’une information est considérée comme plutôt fiable ou non. Idéal dans le cas où une information est émise par un site parodique par exemple.

Jean-François Pillou

Cet article est régulièrement mis à jour par des experts sous la direction de Jean-François Pillou, fondateur de CommentCaMarche et directeur délégué au développement numérique du groupe Figaro.

En savoir plus sur l'équipe CCM

Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme