Menu
Donnez votre avis

Impact des écrans sur les enfants, une étude alarmante

Hervé Didier - lundi 10 décembre 2018 - 09:54
Impact des écrans sur les enfants, une étude alarmante
L'étude est menée auprès de 11 000 enfants américains. Son but est de comprendre l'impact des écrans et applications mobiles sur le développement du cerveau.

(CCM) — L'étude du NIH (National Institutes of Health) est la plus importante jamais lancée sur le sujet. Ses premiers résultats sont inquiétants : l'utilisation quotidienne et prolongée d'écrans pourrait être la cause de certains retards dans le développement du cerveau des enfants et des adolescents.

D'après le site Internet de CBS News (lien en anglais), le projet du NIH est de suivre l'évolution de 11 000 enfants américains pendant 10 ans, afin d'étudier sur la durée l'impact de la consommation des écrans mobiles sur leur développement physiologique et psychologique. A ce jour, 4 500 enfants ont déjà passé un IRM, ce qui permet aux chercheurs du NIH de livrer leurs premières observations.

Premier constat, le temps passé devant les smartphones, tablettes tactiles et consoles de jeu a un effet négatif sur le développement du cortex. Les enfants de 9 et 10 ans qui déclarent utiliser ces écrans plus de 2 heures par jour présentent un cortex aminci prématurément. Le phénomène inquiète les chercheurs, car ces enfants montrent déjà certaines difficultés au moment de passer des tests de logique et de langage.

Un autre volet de l'étude du NIH étudie le lien entre l'utilisation des réseaux sociaux et certains troubles psychologiques chez les adolescents. C'est le triplement des cas d’automutilation chez les adolescentes américaines de 10 à 14 ans qui intéresse les chercheurs. Entre coïncidence et lien de cause à effet, ceux-ci n'ont pas tranché. Seul un suivi dans le temps de ces enfants permettra de déterminer précisément si l'utilisation des écrans et applications mobiles a un impact sur le développement cérébral des enfants et des adolescents. L'étude devrait encore durer une décennie au moins.

Photo : © 123RF.
Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de jumulka