Menu
Donnez votre avis

Freebox Delta : quelques ratés au démarrage

Félix Marciano - jeudi 27 décembre 2018 - 16:14
Freebox Delta : quelques ratés au démarrage
Quelques jours après avoir reçu leur nouvelle Freebox, des utilisateurs commencent déjà à signaler quelques dysfonctionnements.

Il fallait s'y attendre. L'arrivée effective de la nouvelle Freebox s'accompagne de quelques bugs que les premiers utilisateurs signalent à l'opérateur : des petits défauts de jeunesse qui, espérons-le, seront rapidement corrigés, mais qui engendrent bien évidemment des déceptions.

Parmi les problèmes identifiés, plusieurs concernent le fameux boitier Player Devialet. Certains utilisateurs se plaignent ainsi d'un défaut constaté sur le bouton d'activation des microphones intégrés, qui se bloque sans raison, parfois après une seule utilisation, interdisant l'emploi de l'assistant vocal. Probablement un faux contact, comme le supposent quelques spécialistes. Par ailleurs, le lecteur multimédia intégré au Player ne gérerait pas tous les formats attendus : les fichiers UHD ne seraient pas acceptés, tout comme les supports de stockage formatés en ExFat, un système de fichiers pourtant compatibles Windows et macOS... D'autres utilisateurs signalent aussi des blocages des télécommandes, des plantages de la télévision lors d’un changement rapide de chaînes ou encore l'impossibilité de programmer un enregistrement. Des petits soucis logiciels qui devraient trouver prochainement une solution via une mise à jour.

D'autres soucis concernent le boîtier Server, et plus particulièrement la fameuse fonction d'agrégation DSL/4G. Largement mise en avant par l'opérateur lors de la présentation de la Freebox Delta, cette technique est censée associer le DSL classique (ADSL ou VDSL) à la 4G pour augmenter le débit (jusqu'à 200 Mbit/s en descendant, en théorie) dans certaines zones (et avec une limite de 250 Go de données consommées par mois en 4G). Las, de nombreux utilisateurs se plaignent de déconnexions intempestives et aléatoires qui les obligent à désactiver la 4G pour retrouver un accès à Internet en DSL. Certains soulignent en outre que l'agrégation n'apportent rien en termes de débit, même quand la connexion en 4G est excellente. Fâcheux, et sans doute moins facile à résoudre que les problèmes purement logiciels...

Encore une fois, tous ces petits défauts de jeunesse devraient être réglés assez rapidement - il est d'ailleurs possible de suivre l'état des remontées d'utilisateurs sur une page dédiée. Mais ils entachent un lancement tardif et douloureux, marqué par quelques erreurs de communication déjà soulignés par l'association UFC-Que Choisir, qui avait demandé à Free de revoir la présentation de ses offres (voir actualité).

Photo : © Free

A voir également

Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme